Green IT : comment l’IA aide les entreprises à adopter des pratiques plus durables ?

Temps de lecture : 7 mins
Description de l'image
Yoann Py Consultant PMO
12 janvier 2024

Qu’est-ce que le Green IT ?

Le Green IT, qu’on appelle aussi l’informatique durable, l’informatique verte ou encore le numérique éco-responsable est un ensemble de techniques visant à réduire l’empreinte sociale, économique et environnementale du numérique.

Effectivement, les technologies de l’information et de la communication (TIC) sont connues pour être de gros consommateurs d’énergie. D’où l’émergence de la démarche Green IT qui permet aux entreprises d’adopter concrètement des pratiques ayant un impact réduit sur la consommation environnementale :

Cta Lb Greenops Navy

Le Green IT et l’intelligence artificielle : quels impacts dans les datacenters ?

L’Intelligence Artificielle offre des possibilités significatives pour aider les entreprises à adopter des bonnes pratiques de Green IT.

Pour rappel, l’intelligence artificielle (IA) est un processus d’imitation de l’intelligence humaine qui repose sur la création et l’application d’algorithmes exécutés dans un environnement informatique dynamique.

Dans un contexte de crise énergétique, l’IA permet d’aider les entreprises à optimiser la consommation d’énergie dans les centres de données et à gérer de manière durable les déchets électroniques.

Un centre de données, ou datacenter, est un lieu physique où sont stockées et gérées les données informatiques d’une organisation ou d’une entreprise. Il est équipé de serveurs, de systèmes de stockage de données, de réseaux et de systèmes de sécurité pour protéger les informations stockées.

Les déchets électroniques représentent des objets électroniques en fin de vie qui ne peuvent plus être utilisés ou réparés, tel que des ordinateurs, des téléphones, des batteries, des cartes mères… Ces déchets contiennent souvent des matériaux dangereux tels que le plomb, le mercure, le cadmium et le beryllium, qui peuvent causer des dommages à la santé humaine.

L’utilisation de l’IA peut aider à réduire cette consommation en prévoyant la demande en énergie et en adaptant la consommation en conséquence. Les algorithmes d’apprentissage automatique peuvent être utilisés pour identifier les périodes de faible demande en énergie, et pour réduire la consommation d’énergie pendant ces périodes. Selon une étude du cabinet de conseil Accenture, l’utilisation de l’IA pourrait potentiellement réduire les émissions de CO2 de 16 % d’ici 2030 dans les secteurs de l’énergie, de la fabrication et de l’agriculture.

Les déchets électroniques représentent une source croissante de pollution, et leur gestion efficace est essentielle pour réduire leur impact environnemental. Selon une étude de l’Organisation des Nations Unies, le monde produit environ 50 millions de tonnes de déchets électroniques chaque année, et cette quantité devrait augmenter de 21 % d’ici 2030.

L’utilisation de l’IA peut aider à gérer de manière durable les déchets électroniques en triant les matériaux recyclables et en identifiant les composants qui peuvent être réutilisés grâce à des caméras sur les convoyeurs de tri des déchets et faire analyser ces images par l’IA pour identifier les différents matériaux et les diriger vers les flux de recyclage appropriés. Selon la même étude d’Accenture, l’utilisation de l’IA pourrait également réduire les émissions de CO2 de 8 % d’ici 2030dans le secteur du transport.

Cependant, il est important de considérer que l’IA ne peut pas résoudre tous les problèmes environnementaux liés aux TIC. Selon une étude de l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie, la consommation d’énergie des centres de données en France a augmenté de 21 % entre 2010 et 2015, malgré une amélioration de l’efficacité énergétique.

L’utilisation de l’IA pourrait potentiellement augmenter cette consommation d’énergie si elle est utilisée de manière inefficace. De plus, l’entraînement des réseaux de neurones pour l’IA peut consommer jusqu’à 300 fois plus d’énergie que l’exécution de l’IA elle-même, selon une étude de l’Université de Stanford. Cela souligne l’importance de l’optimisation de l’IA pour réduire sa consommation d’énergie.

Conclusion

En conclusion, l’IA offre des possibilités significatives pour aider les entreprises à adopter des pratiques plus durables dans le cadre du Green IT. Cependant, il est important de considérer l’IA comme un outil complémentaire aux pratiques durables existantes, plutôt que comme une solution unique aux problèmes environnementaux.

Les entreprises doivent continuer à adopter des pratiques durables en matière d’utilisation des équipements électroniques et de transport, tout en utilisant l’IA de manière responsable. Il est essentiel que les entreprises optimisent l’utilisation de l’IA pour réduire sa consommation d’énergie et minimiser son impact environnemental. En utilisant l’IA de manière stratégique, les entreprises peuvent contribuer à atteindre les objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre et à assurer un avenir plus durable pour la planète.

Pour aller plus loin

Article – GreenOps : comment mesurer sa consommation ?

Sources :

  1. « L’IA au service du Green IT : comment les entreprises peuvent réduire leur empreinte carbone grâce à l’automatisation » – Forbes : Cet article explique comment l’IA peut aider les entreprises à réduire leur empreinte carbone en optimisant la consommation d’énergie et en automatisant les processus de gestion de l’environnement.
  1. « Comment l’IA peut aider à réduire l’empreinte carbone des centres de données » – ZDNet : Cet article met en évidence l’utilisation de l’IA pour optimiser la gestion de l’énergie dans les centres de données, qui sont connus pour être des consommateurs d’énergie élevés.
  1. « L’IA, alliée des énergies renouvelables » – Le Monde Informatique : Cet article explore comment l’IA peut aider à maximiser l’utilisation de sources d’énergie renouvelables en prédisant les conditions météorologiques et en ajustant la production d’énergie en conséquence.
  1. « L’IA au service de la gestion durable des déchets électroniques » – Green IT Magazine : Cet article met en avant l’utilisation de l’IA pour optimiser le processus de recyclage des déchets électroniques en identifiant les matériaux recyclables et en les triant efficacement.
  1. « Comment l’IA peut aider à réduire l’impact environnemental des transports » – Futura Planète : Cet article explore comment l’IA peut aider à réduire l’impact environnemental des transports en optimisant les itinéraires et en réduisant les émissions de CO2.

Articles Similaires

Copilot pour Microsoft 365 : réussir son déploiement

Copilot pour Microsoft 365, avec ses capacités avancées d’intelligence artificielle et d’automatisation, représente une avancée majeure pour les entreprises utilisant...

Green Hosting : la tendance émergente de l’hébergement web écologique

La première raison pour laquelle le sujet du développement durable et plus particulièrement des émissions de gaz à effet de...

​​Green Coding : le développement IT de façon écoresponsable

Qu’est-ce que le Green Coding ? Le Green Coding, ou codage vert, en bon français, est une pratique inventée assez...